PAR-DEFAUT11

Pendant la période qui précède les élections n’as-tu pas remarqué un petit changement dans l’actualité presse et à la télévision ?
Si tu y fais attention, tu constateras que tous les représentants de l’Etat, préfets, maires et fonctionnaires, sont absents des médias et des grandes réunions publiques.
Ils doivent respecter ce qu’on appelle le devoir de réserve électorale ou devoir de réserve de la République.

Cette obligation n’est pas inscrite dans un texte juridique. C’est une vieille tradition française, un usage systématiquement respecté par l’administration à l’approche de chaque élection.
C’est pour cela qu’on la qualifie parfois de réserve « d’usage ».

Ainsi, pendant la période qui précède toute élection (environ 2/3 semaines avant) et entre le premier et le deuxième tour des élections, les préfets, les maires, les fonctionnaires de l’administration et les chefs des autres services de l’Etat, ne doivent pas participer, dans l’exercice de leurs fonctions, à des cérémonies publiques ou à des manifestations auxquelles ils pourraient être invités. Il y a parfois quelques exceptions, quand il s’agit de commémorations en rapport avec des événements marquants de l’Histoire de France, comme les première et seconde guerres mondiales, mais généralement cette obligation est rigoureusement observée.

Le but est que les autorités administratives qui représentent l’Etat ne prennent pas parti politiquement et qu’elles restent les plus neutres possible.
L’objectif final est de préserver au maximum la liberté des électeurs, sans les influencer sur leurs votes.