Mon patron m’a viré sans me payer mon salaire. Comment je peux faire ?

Tu peux engager une procédure devant le Conseil des Prud’hommes. La procédure est très simple : envoi d’un courrier ou présentation personnelle devant le Secrétariat-Greffe en indiquant ton nom et tes coordonnées (tu es le demandeur), ta profession, le nom et les coordonnées de ton employeur (le défendeur), l’objet de la demande (non paiement du salaire, bulletins de salaire, précisions sur les indemnités versées). Tu peux aussi rencontrer un avocat dans une Maison de Justice et du Droit, au Palais de Justice ou à la Mairie qui t’expliquera plus en détail la procédure et si tu peux bénéficier de l’aide juridictionnelle. Tu…

Licenciement et présomption d’innocence

Pas de présomption d’innocence invocable lors d’un licenciement (en l’absence de poursuites pénales) Les faits  Medhi est salarié de la société Euro Disney depuis 1992. En 2012, une procédure d’instruction a été engagée à propos de faits contraires à la législation sur les stupéfiants commis au sein du parc d’attractions. C’est dans ce cadre que Medhi a été auditionné par les services de police et qu’un procès-verbal de l’audition a été dressé. A l’issue de cette audition, il n’a été ni mis en examen ni condamné. La société Euro Disney a tout de même décidé de procéder à son licenciement…

Déclaration d’amour et harcèlement sexuel

Une déclaration d’amour peut elle être considérée comme du harcèlement sexuel ? harcèlement sexuel au travail : étude de cas Faits Cyril, l’ancien amant d’Enora, est aussi son supérieur hiérarchique. Il lui a envoyé deux textos dans lesquels il évoque les moments « où elle le rendait heureux ». Estimant qu’il s’agit de harcèlement sexuel, Enora et porte plainte contre Cyril et demande sa condamnation. Question de droit : Deux textos contenant une déclaration d’amour peuvent-ils être considérés comme étant un harcèlement sexuel ? Argument du demandeur (Enora) Enora appuie sa plainte sur l’article L. 1153-1 du code du travail. En effet,…

Copyright © 2005-2011 Initiadroit – Tous droits réservés
Association reconnue d’utilité publique régie par la Loi de 1901
Maison des Avocats – Cours des Avocats –
CS 64111
75833 Paris Cedex 17
Tel : 01 44 32 48 44 / Fax : 01 44 32 48 16

Versez votre taxe d'apprentissage à InitiaDROIT, donnez du sens à cet impôt ! Cliquez pour en savoir plus >>>

https://www.viva-awa.com/sextoysindelhi www.bachelortreats.com