Quelles sont les conditions pour se faire un piercing lorsque l’on est mineur ? Que prévoit le code de la santé ?

Question d’un jeune mineur à propos du piercing : J’ai 17 ans. Quelles sont les conditions pour me faire percer ?

Petite définition du mot piercing :

Le piercing ou perçage est une pratique qui consiste à percer une partie du corps pour y mettre un bijou. C’est un type de modification corporelle. Le mot piercing est issu de l’anglais to pierce, qui signifie « percer ». L’équivalent exact en anglais est body piercing (perçage du corps).

De nombreux jeunes souhaitent se faire un piercing,  toutefois, ce n’est pas un acte anodin, c’est pourquoi il est important de prendre certaines précaution et de bien réfléchir avant de se rendre chez le professionnel qui va effectuer le piercing.

Que prévoit le code de la santé publique concernant la pratique du piercing ?

La pratique du piercing est interdite sur un mineur sans le consentement écrit d’une personne chargée de l’autorité parentale.

Etant mineur, tu dois de ce fait demander l’autorisation écrite d’un de tes parents ou de te ton tuteur et de la fournir à la personne qui va te percer. C’est l’article R. 1311-11 du code de la santé publique qui le prévoit.

Ensuite, toujours selon le code de la santé publique, le professionnel doit respecter certaines règles d’hygiène et de plus t’informer, avant que tu ne te fasses percer des risques que tu prends. Une fois percé, il doit également t’indiquer les précautions à respecter par la suite. Ces informations doivent être affichées de manière visible dans le local où tu vas faire ton piercing et doivent aussi t’être remises par écrit.

Enfin, le code de la santé publique prévoit aussi que si le perceur ne respecte pas cette obligation, il pourrait être puni d’une amende de 1 500 euros et se voir confisquer son matériel, voir d’avantage si celui-ci récidive.