Cela signifie que les religions ne s’immiscent pas dans la gestion de l’Etat. L’Etat est donc neutre et indépendant vis-à-vis des religions.

 

En France, le principe de laïcité est posé par l’article premier de la Constitution selon lequel « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».

 

C’est par exemple la raison pour laquelle les fonctionnaires ne doivent pas manifester leurs convictions religieuses à travers leur tenue vestimentaire.