Les problèmes alimentaires chez les adolescents sont très courants, comment faciliter l’accès à une bonne alimentation, plus saine et plus équilibrée ? Ainsi, le ministère de la Santé a lancé en septembre 2016 une expérimentation qui porte sur l’étiquetage nutritionnel des aliments…

« Ordi, chips, coca…. Beaucoup d’ados mangent mal ! » On l’entend si souvent. Obésité, anorexie, alimentation peu diversifiée ou encore régimes excessifs, les problèmes d’alimentation chez les adolescents sont de plus en plus courants. Pour leur permettre d’avoir une alimentation plus équilibrée, plus saine et faciliter leur choix en terme d’alimentation, le ministère de la Santé a en effet lancé en septembre 2016 une expérimentation portant sur l’étiquetage nutritionnel. Parmi les systèmes testés figure ce qu’on appel le système « Nutri-Score » qui est un système à 5 couleurs répartissant les différents produits en cinq catégories, les pastilles allant du vert au rouge et de la lettre A à la lettre E.

Pourquoi mettre en place un code couleur nutritionnel ?

Vers une meilleure compréhension de la qualité nutritionnelle des aliments.

Les couleurs et les lettres classent les produits alimentaires selon la qualité nutritionnelle avec en premier les plus sains (A et de couleur verte) et en dernier les moins recommandés (E et de couleur rouge). Les cinq couleurs apparaissent systématiquement sur l’emballage, avec une « loupe » qui indique à quelle catégorie précise appartient le produit (voir image ci-dessus).

Un système d’information nutritionnelle sera prochainement recommandé par les pouvoirs publics, comme le prévoit la loi de modernisation de notre système de santé.

Donc maintenant, lorsque tu choisiras ton produit dans les rayons du supermarché, tu pourras rapidement apprécier et repérer la qualité de l’aliment que tu as choisi et que tu vas consommer. Le tout, c’est d’essayer d’équilibrer afin d’avoir la meilleure alimentation possible et rester en bonne santé.