Ces objets sont librement vendus dans le commerce et ne sont donc pas interdits.

Si en principe tu peux te rendre à une manifestation muni de ces objets, ils peuvent, dans certaines circonstances particulières, faire l’objet de mesures d’interdictions spécifiques prises par les autorités.

Cela a pu être le cas lors d’un rassemblement des « Gilets jaunes » à l’occasion duquel les manifestants souhaitant rejoindre le cortège devaient subir certains contrôles des autorités. Les masques anti-gaz et autres objets dangereux leur étaient confisqués.

Avec la proposition de loi dite « anticasseurs », actuellement discutée au Parlement, tous les objets pouvant constituer des armes par destination (objets n’étant pas des armes mais qui sont utilisés comme telles) pourront potentiellement être confisqués par les autorités à l’occasion de contrôles. opté����u�