Réactions allergiques et vêtements : des substances interdites peuvent être présentes dans certains articles

De plus en plus de personnes se plaignent de réactions allergiques après avoir porté des chaussures ou des vêtements neufs. Est-ce normal ?

On peut de façon occasionnelle développer une allergie suite à un nouveau vêtement, mais lorsque le constat se répète chez plusieurs consommateurs, il faut se demander si le vêtement en question ne contient pas de substance interdite.

Plusieurs cas d’allergie ont entrainé, en 2009, l’interdiction du diméthylfumarate (DMF). Il s’agissait d’un fongicide très allergisant utilisé par les fournisseurs pour prévenir l’apparition des moisissures lors du transport. C’est ainsi que des produits en provenance de Chine et d’Inde ont été retirés des magasins de l’Union européenne : en provenance de Chine, des baskets pour enfants en Estonie, des pantoufles et des chaussures pour enfants en Bulgarie. En provenance de l’Inde, des gants de bricolage en Allemagne.

Les cas d’allergie de contact continuent à être déclarés. Certaines sociétés ont ainsi été amenées à retirer des articles sur le marché. Par exemple, des sandales pour femme dont la teneur en chrome était trop élevée ont été retirées sur le marché.