OUI. Attention dans ce cas ton frère va contracter un « mariage blanc », cela signifie que les époux se marient uniquement pour que le conjoint étranger obtienne un titre de séjour ou à terme la nationalité française.

Si les époux n’ont aucune envie de mener une vie commune et de fonder une famille, le juge va prononcer l’annulation du mariage.

Ce mariage de complaisance est un délit et les faux époux risquent 5 ans de prison et 15000 euros d’amende (article L 623-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile).