Pour voyager avec un animal de compagnie, il faut accomplir certaines formalités avant votre départ. Celles-ci varient suivant que le pays de destination est situé dans l’Union Européenne ou en dehors. En dehors de l’Union européenne (UE), les renseignements sont accessibles auprès de l’ambassade ou du consulat en France du pays de destination. A défaut, il faut observer les formalités prévues au sein de l’UE. Les pays de l’UE ont une réglementation commune pour les animaux de compagnie :

  • Il faut disposer d’un passeport européen pour animal de compagnie. Ce passeport peut aussi être utilisé pour voyager avec votre animal en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, à San Marin, en Suisse, et au Vatican.
  • Il faut veiller à ce que votre animal soit à jour de certaines vaccinations (notamment vaccin antirabique). Concernant les rongeurs, reptiles, amphibiens et poissons, vous devez présenter une attestation récente de bonne santé du vétérinaire.
  • Il faut identifier l’animal par une puce électronique si l’identification est postérieure au 3 juillet 2011, ou encore une puce ou un tatouage lisible si l’identification est antérieure au 3 juillet 2011.
  • Si le nombre d’animaux est inférieur ou égal à 5, ils sont soumis à un contrôle d’identité par la douane du pays d’entrée. S’il est supérieur à 5, le contrôle est effectué par les services vétérinaires du poste d’inspection frontalier dans une station agréée.D’une manière générale, il est conseillé :
  • De demander conseil à un vétérinaire pour s’assurer que l’animal supportera le voyage ou qu’il est en règle pour passer les frontières. Il doit s’agir d’un vétérinaire traitant, titulaire d’un mandat sanitaire.
  • De veiller à ce que votre animal soit identifié (puce électronique ou un tatouage), dispose d’un certificat de vaccination contre la rage en cours de validité, et dispose d’un certificat international de bonne santé, établi au cours de la semaine précédant le départ.
  • De s’assurer que le carnet de vaccination de l’animal est à jour.
  • De faire valider tous les documents de l’animal par la D.D.C.S.P.P (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) dont relève le vétérinaire.
  • De prévenir votre assureur voyage (Certaines assurances peuvent prendre en charge les frais vétérinaires des animaux de compagnie à l’étranger ainsi que les frais de vaccination).
  • De contacter la compagnie aérienne empruntée ou les compagnies de transport et d’hébergement
  •  De préparer la cage de voyage (il faut indiquer à l’intérieur de la cage le nom de l’animal, son numéro de tatouage, le nom et contact du propriétaire ou accompagnant ainsi que la destination de la personne qui l’accompagne).