Chacun peut saisir gratuitement le Défenseur des Droits s’il estime qu’il est discriminé, s’il constate qu’un représentant de l’ordre ne respecte pas les règles de bonne conduite, s’il rencontre des difficultés avec l’Administration ou s’il pense que les droits d’un enfant sont violés.

Une fois la demande examinée, le Défenseur des Droits peut régler à l’amiable le problème, demander des sanctions ou présenter des observations devant le juge.

Il y a 400 délégués du Défenseur des droits sur le territoire français.

Actuellement, cette institution est présidée par Jacques Toubon.