Si tu es mineur,
Tu peux toujours porter plainte contre une personne qui te cause un préjudice, même ta famille, quel que soit ton âge. Pour cela, tu peux te rendre au commissariat de police (ou à la brigade de gendarmerie) le plus proche de chez toi, seul ou accompagné de proches.

Tu peux aussi appeler  » Allô enfance en danger  » : le 119, sur n’importe quel téléphone (cabine téléphonique…) ; c’est gratuit. Une personne te répond, tu lui confies ce qui t’arrive et elle transmet les informations aux services compétents.

Ta plainte sera transmise au Procureur de la République qui, après enquête, va prendre des mesures pour te protéger.

Tu peux aussi demander à être entendu par le juge des enfants, si tu es mineur (en lui adressant un courrier, au palais de justice de ta ville).

Enfin, tu peux saisir directement le Défenseur des droits en écrivant sur son site : www.defenseurdesdroits.fr/

Si tu es majeur, 
Tu peux engager, seul, une procédure en justice, même contre ta famille.

Dans le cas d’une infraction à la loi pénale (violences, vol…), tu peux porter plainte auprès du commissariat de police (ou de la brigade de gendarmerie) ou écrire directement au Procureur de la République (en lui adressant un courrier, au palais de justice de ta ville).

En matière civile (par exemple la famille, les successions, le logement, le travail…), tu peux assigner ton adversaire à comparaître devant la juridiction compétente. Pour cela, tu peux prendre des informations auprès des permanences gratuites d’avocat à la Mairie ou au Tribunal.

Il désigne les différents tribunaux et cours qui composent un palais de justice en fonction de leur spécialité : juridiction civile, juridiction pénale… Par exemple : dans le terme juridiction pénale, on englobe le tribunal de police, le tribunal correctionnel, la cour d’assises, la cour d’appel, la cour de cassation
Il désigne les différents tribunaux et cours qui composent un palais de justice en fonction de leur spécialité : juridiction civile, juridiction pénale… Par exemple : dans le terme juridiction pénale, on englobe le tribunal de police, le tribunal correctionnel, la cour d’assises, la cour d’appel, la cour de cassation.