La somme que versent les clients aux avocats s’appelle un honoraire.

 

Les avocats doivent conclure une convention d’honoraires, c’est-à-dire un contrat entre l’avocat et son client, qui prévoit la manière dont l’avocat est rémunéré.

 

L’avocat fixe les honoraires en fonction des moyens financiers du client, de la difficulté de l’affaire, de ses frais exposés, de sa notoriété et de son efficacité.

 

L’avocat ne peut fixer pas ses honoraires qu’en fonction du résultat de l’affaire.